__Fusion…Explosion…Evaporation __ Depuis le déménagement de nos services techniques sur la commune de Trégastel et les nombreuses délibérations concernant des groupements d'achats, notre groupe avait posé la question d'une fusion de communes ; invariablement, la réponse était "hors de propos". Pourquoi continuer à payer un loyer à Trégastel, de 127 000 Euros, pour une commune ne voulant pas de nous !!! Jusqu'à cette journée du 4 avril où, 1h avant les journalistes, nous, élu.e.s, étions mis.es au courant de la démarche des 4 maires. Ils lançaient l'étude de la fusion de leurs communes en une commune nouvelle... seuls, ou presque, sans consultation, avec pour seul argument autre que « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin", sur l'aspect financier essentiellement, la carotte fiscale de 5%.

Pourquoi fallait-il à tout prix garder cette idée "secrète"? Pourquoi tant de précipitation, alors que la date butoir du 31 décembre 2018 était connue depuis 2015 ? Comment s'est fait le choix des communes concernées ? Beaucoup de maladresses, une suffisance, fusion n’est pas absorption__ ; un calendrier trop serré, des citoyens qui se sont retrouvés spectateurs et non acteurs. Autant de points annonciateurs d'un échec certain. Sans oublier un conseil municipal annulé qui aurait permis une discussion entre élus perrosiens. Si l’idée d’une commune nouvelle intégrant Perros-Guirec nous semble pertinente, sa concrétisation doit se mener avec la participation des citoyen.ne.s et nécessite du temps et du dialogue.