C’est la fermeture

Que d‘évolutions, depuis les élections de 2014. Malheureusement des évolutions négatives pour ne pas dire plus. En mai 2014 un esprit d’ouverture se dessinait dans nos instances municipales. Aujourd’hui la FERMETURE est de mise. Les décisions sont prises sans qu’il y ait la moindre concertation, la moindre discussion.
Tout est élaboré dans un cercle bien fermé et imposé au reste des élus. La culture du secret est la ligne de conduite de l’équipe municipale aujourd’hui. Toutes les décisions sont actées avant que les commissions municipales soient réunies. Aucun débat démocratique n’est possible.

Le Conseil Municipal n’est qu’une chambre d’enregistrement, la plupart des commissions n’ont besoin de nous que pour atteindre le quorum.

Nous ne servons à rien, nous sommes des faire-valoir. Le seul domaine où nous avons les informations, beaucoup d’informations (merci) concerne les finances de la commune. Il nous faut insister fortement en Conseil Municipal pour caresser l’espoir d’avoir la promesse de Monsieur le Maire d’obtenir une présentation de projet, mais toujours à postériori, ce devrait être le cas pour celui du complexe sportif de Kerabram.
Même promesse arrachée lors du dernier Conseil Municipal pour avoir accès au rapport des experts de la SCET sur les pistes d’évolution de la gestion du port. L’adjoint aux ports n’a, quant à lui, pas hésité à annoncer que c’était un document de travail qui ne serait pas diffusé.

La démocratie à Perros-Guirec continue à perdre du terrain.

La seule note positive que nous avons aujourd’hui concerne le retour à Perros-Guirec de la tenue des commissions municipales qui s’étaient tenues précédemment à Trégastel.

Nous, élus de « Perros Autrement », vous présentons tous nos meilleurs vœux de bonheur, de réussite, de santé pour la nouvelle année.

Bonnes fêtes à toutes et à tous.